Université d’etat du Daghestan

Histoire

Печать

Le 8 octobre 1931 le Conseil des commissaires du peuple de la république soviétique socialiste du Daghestan décréta l’ouverture de l’institut agro-pédagogique à Makhatchkala. C’était un grand événement dans la vie scientifique et culturelle de la république.

En novembre 1931 l’institut pédagogique ouvre ses portes aux 75 étudiants de la première année et aux 10 professeurs titulaires travaillant aux 3 départements: de sciences sociales et de lettres, de chimie et de biologie, de physique et de sciences techniques. La plupart des étudiants, après avoir réussi à leurs examens, en fin de la première année partirent pour des villages dans les montagnes faire la propagande de l’enseignement supérieur.
 
L’année suivante la structure de l’institut se réorganise. Tous les instituts agro-industriels pédagogiques se transformèrent en Instituts pédagogiques. Six nouvelles facultés ouvrent leurs portes : de mathématiques, de physique, de chimie, d’histoire, de biologie, de langues et de lettres.

La première promotion  de l’institut pédagogique eut lieu en 1935. Les écoles du Daghestan ont reçu 39 spécialistes bénéficiaires de diplômes d’études supérieures. L’institut disposait alors de 35 professeurs titulaires pour les 260 étudiants. Le premier établissement d’enseignement supérieur était destiné à former des professeurs hautement qualifiés pour l’École nationale.
 
Les premiers directeurs de l’institut : D.G. Chanavasov, dans les années d’avant-guerre, I.M. Makhmoudov, G.G. Goussejnov, I.D. Zaizev, à l’époque d’après-guerre, contribuèrent considérablement au développement  de l’Institut. Un corps d’enseignants jeunes et enthousiastes s’est déjà formé pour animer non seulement les cours mais aussi pour faire des recherches scientifiques.

Les recherches initiales traitaient les problèmes de linguistique générale (E.A. Bokarev), de botanique (P.L. Lwov),  de mathématiques ( V.N. Prokofiev), de langue russe (A.M. Krilitchewski) et d’autres. En 1940, parut la première édition des ouvrages scientifiques des chercheurs de l’Institut.

En 1954 l’institut déménagea dans un bâtiment tout neuf de 6000 m2   disposant de vastes salles d’études et de laboratoires, de salles de fêtes et de sport, le vieux bâtiment étant refait en foyer d’étudiants.
L’augmentation du nombre d’enseignants soutenant leurs thèses de doctorat et de doctorat d’Etat contribue au renforcement des recherches scientifiques. Aussi organise-t-on régulièrement des conférences, des colloques, des sessions scientifiques. Les jeunes enseignants bénéficient des centres de recherches, de différents centres de formation. Les échanges et la  coopération avec les autres universitées et établissements scientifiques sont en cours.

En 1957 le Conseil  des Ministres de l’URSS  décréta  l’organisation de l’Université d’Etat du Daghestan, sur la base de l’institut pédagogique. Cinq nouvelles facultés furent créées: celles d’histoire et de philologie, de physique et de mathématiques, de sciences naturelles, de langues étrangères, d’industrie et de technique.
En 1964, la structure de la plupart des facultés se réorganise. De nouvelles chaires se créent. Le nombre de facultés augmente de 5 à 8. On compte déjà 4 691 étudiants, 31 chaires avec 287 enseignants titulaires dont 6 docteurs d’Etat, 93 docteurs. Chaque année 20-25 jeunes chercheurs passent par l’aspirantoura pour soutenir leurs thèses de doctorat. En 1972 la faculté d’économie et de droit fut crée pour, un an plus tard, s’en subdiviser en deux facultés.

L’infrastructure de l’université s’élargit toujours: en 1967 l’Université reçut l’ancien bâtiment de l’Ecole régionale du parti communiste et mis en terme la construction d’une grande salle de sport, d’un nouveau foyer d’étudiants et de planétarium.

Aujourd’hui, à l’echelle du Daghestan, l’Université représente un grand centre culturel et scientifique. Pour une contribution importante à la science, à l’éducation et à la formation de spécialistes de haut niveau, plus de 100 universitaires devinrent Chevaliers de diverses décorations de Russie et du Daghestan.


 
AddThis Social Bookmark Button