Université d’etat du Daghestan

Faculté de physique

Печать
Doyen: Vali KURBANISMAÏLOV

Date de création : 1931
Contacts : tel.: (8722)67-68-90
E-mail: nashurbphys.dgu.ru

Chaires :

• Chaire d’Électronique physique
• Chaire de Physique expérimentale
• Chaire de Physique générale
• Chaire de Physique des Semi-conducteurs et de Micro-électronique
• Chaire de Physique de l’État solide
• Chaire de Physique théorique
• Chaire de Physique de l’informatique
• Chaire de Transformations de phases et des Effets magnétiques
• Chaire de l’Énergétique non traditionnelle.
• Laboratoire de Physique du plasma

La faculté fut créée à la base du département physico-technique de l’Institut pédagogique fondé en 1931. En 1943 fut créée la première chaire de physique. En 1967, à la base des facultés de mathématiques et de radiophysique se crée la faculté de physique.

Les éminents savants de l’Union soviétique tels que : l’académicien B.K. Vaïnshteïn, l’académicien Ossipov Y.A. - directeur de l’Institut de physique de l’état solide, l’académicien A.C. Borovik-Romanov, professeur S. Stékolnikov – chef du laboratoire de décharges dans le gaz et de protection contre la foudre de la MGU (Université d’État de Moscou) et d’autres ont joué un rôle très important dans le développement de la faculté
Au cours de son histoire la faculté a formé plus de 2000 spécialistes de haut niveau pour les écoles, Instituts de recherches et entreprises du Daghestan, de la Russie et des anciennes républiques soviétiques.

La formation à la faculté se fait sur les spécialités suivantes :
• la Physique. Dans le cadre de cette spécialité, une spécialisation sur la physique de médecine, l’électronique physique, la physique de l’état solide, la physique théorique, la physique de l’informatique, la physique du plasma, la physique de transformations de phases et du magnétisme est prévue;
• l’électronique de l’état solide et la micro-électronique ;
• la filière « L’électronique et la micro-électronique » (le baccalauréat – forme d’études de 4 ans considérée comme enseignement supérieur de base) dont les possesseurs du diplôme « Bachelier de la technique et de la technologie » peuvent travailler en qualité d’ingénieurs ou bien poursuivre leurs études pour obtenir un grade.
• sources d’énergie non traditionnelles et renouvelables.

En 1998 se mit à fonctionner la magistratoura (forme d’études de 2 ans après 4 ans d’études de formation de base – le baccalauréat) sur deux programmes :
• Physique des Semi-conducteurs et des diélectriques ;
• Électronique physique.

La faculté dispose de tout nécessaire pour la formation de spécialistes de haut niveau. Le corps d’enseignant (70 personnes) est constitué de 29 docteurs d’État et de 37 docteurs, maîtres de conférences. Plus de 20 laboratoires d’études et 40 laboratoires de recherches fontionnent à la faculté y compris les laboratoires de physique du plasma et de l’électronique d’état solide.

Le plan d’études de la faculté tient compte de l’idée de l’union des bases théoriques et expérimentales de futurs spécialistes avec leur formation classique. En fin de la deuxième année, les étudiants passent par la spécialisation, c’est-à-dire ils choisissent le domaine de la physique qui les intéresse surtout. Le rôle prinipal dans les études est donné aux cours magistraux qui sont animés principalement par les docteurs d’État ou docteurs, maîtres de conférences. Il n’est pas rare quand les cours magistraux et les cours par option sont animés par des experts invités (docteurs d’État).

Les pratiques et les savoir-faire des étudiants sont également formés au cours de leurs stages pédagogiques et scientifiques aux entreprises appropriées.

La base materielle et technique de la faculté permet de former des spécialistes de haut niveau répondant aux exigences des Normes d’Etat (GOST). Elle dispose de plusieurs salles de conférence à 500 places disponibles, de 10 salles de travaux pratiques (175 places), de 9 salles de laboratoires de physique générale (150 places), de 15 laboratoires pour les études de spécialisation (150 places), de 10 laboratoires d’études et de recherches, de 30 laboratoires de recherches et d’un planétarium. En 2001, un batîment de laboratoires tout neuf est mis en exploitation où la faculté de physique a reçu deux étages en partage.

Les études supérieures des étudiants sont couronnées par la soutenance de diplômes de fin d’études (leurs travaux de diplôme) et les examens d’Etat. Un bien nombre de travaux des promus se voient recommandés à la publication et à la mise en application. Les résultats de recherches des étudiants sont présentés aux conférences scientifiques inter-universitaires et sont publiés sous formes d’articles ou de thèses. L’actualité des problématiques faisant l’objet d’études des recherches des étidiants de la faculté est toujours hautement appréciée dans les comptes rendus des présidents des commissions d’Etat d’examens.

Chaque années la faculté organise des conférences, des Olympiades et des concours nationaux et régionaux, tels que « Savoir c’est pouvoir », « Le pas vers l’avenir », « La journée des portes ouvertes », « La journée de l’astronautique », « La science et la jeunesse », etc où prennent part non seulement les étudiants mais aussi les écoliers de talent.

L’activité schientifique des chaires repose sur des recherches fondamentales, appliquées et didactiques étant l’une des composantes de la formation de futurs spécialistes et correspondent au profil de leur formation. Le financement des recherches se fait grâce :

• au budget fédéral ;
• aux contrats avec des clients ;
• aux diverses bourses des Fondations ;
• aux programmes internationaux ;
• au programme « Les Universités de Russie », etc.

Une école de physique offrant les études par correspondance fonctionne au sein de la faculté pour les 100 écoliers. Le rôle du planétarium qui sert, lui aussi, à la propagation des sciences physiques parmi les écoliers du Daghestan n’est point à négliger.

La faculté tient beaucoup à la sensibilisation et l’initiation des étudiants de la première année à la vie de la faculté et de l’université. Ils bénéficient de la bourse et du foyer de l’université ainsi que de la tutelle des étudiants de la quatrième année qui se chargent d’eux.

 
AddThis Social Bookmark Button